AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Sexta en balade....[Terminé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Grimmjow Jaguarjack
Sexta Espada
Sexta Espada
avatar

Masculin
Nombre de messages : 160
Age : 33
Localisation : Pourquoi, tu m'cherches?
Date d'inscription : 14/04/2008

Niveau du personnage
Niveau:
16/20  (16/20)
Expérience:
29/480  (29/480)

MessageSujet: Le Sexta en balade....[Terminé]   Mar 29 Avr - 20:28

La ville de Karakura se portait bien. Les gens étaient descendus dans la rue par le beau temps qui régnait dehors. Certains en profitaient pour laver leurs voitures, d'autres finir des travaux de maison qu'ils avaient délaissé. La plage ne manque pas de monde aussi et c'était évidemment ici que les badauds s'attroupaient, se cherchant "the" coin, celui qui fera des envieux. On se balade, on rigole, on va nager, bref tout allait pour le mieux pour ses habitants qui n'avaient pas idée du monde invisible qui les entouraient depuis toujours. Soudain un bruit peu commun se fit entendre dans le ciel. Celui-ci se déchira et fit place à un portail Garganta, duquel sorti Grimmjow et ses Fraccions. Évidemment les Arrancars étaient invisibles aux yeux des humains qui n'avaient rien remarqué de toute manière. Marchant dans le ciel, Grimmjow tourna la tête de droite à gauche. Personne à l'horizon.... Le Sexta ordonna à ses troupes de fouiller la ville en quête d'êtres avec un reiatsu au dessus de la moyenne et de "s'amuser" avec pour passer le temps. Grimmjow était désormais seul. Encore un regard.... toujours personne. Mais qu'est-ce qu'il foute ces shinigamis se demanda le Roi. Cette ville n'était-elle plus protégé? Impossible, ils ne peuvent pas faire cela aux humains. Le Sexta avançait donc dans les airs en espérant que quelqu'un vienne à lui. Pourtant du reiatsu, ce n'était pas ce qu'il manquait dans cette ville. Quelqu'un finirait bien par détecter sa présence. Il se posa donc au sol. Mains dans les poches, il se fondit dans la masse si l'on pouvait dire. Premièrement, personne n'ayant d'énergie spirituel ne pouvait le voir. Deuxièmement, un "homme" avec un trou au torse et des cheveux bleus attireraient certainement l'attention des curieux. Il marchait sans savoir vraiment où aller puisqu'il n'avait pas de destination précise. On devait venir à lui et pas l'inverse. La patience n'étant pas le point fort du numéro six de l'Espada, la colère monta vitesse grand "V" . Il s'éleva violemment dans les airs, ce qui provoqua un affaissement du sol qui fut remarquer par les passants qui se demandaient ce qui se passaient. Grimmjow se dirigea vers un bâtiment assez imposant et commença à y détruire toutes les vitres. Puis il tira une Bara en direction des plafond et du sol. Il s'attaqua ensuite à la structure du bâtiment et finit par le faire s'écrouler. Cette démolition n'allait pas calmer Grimmjow, qui ne faisait ça que pour attirer un shinigami ou autre vers lui. C'est ainsi qu'enfin quelqu'un se décida à venir, ce qui fit sourire notre Espada :

Yare, il était temps....

Il se retourna pour voir ce qui se présentait à lui et dit :

Vous n'êtes pas pressé pour secourir les gens à ce que je vois Evil or Very Mad Je peux connaître le nom de la personne que je vais défoncer ?? Car à m'avoir trop fait attendre, il faut que je me dégourdisse les poings Twisted Evil

_________________


Dernière édition par Grimmjow Jaguarjack le Mer 30 Avr - 2:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hirako Shinji
Chef des Vizard
Chef des Vizard
avatar

Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 26
Date d'inscription : 27/04/2008

Niveau du personnage
Niveau:
19/20  (19/20)
Expérience:
18/570  (18/570)

MessageSujet: Re: Le Sexta en balade....[Terminé]   Mar 29 Avr - 22:17

Hirako était face à son adversaire, assez décontracté, néanmoins sur ses gardes. il observait les moindres mouvements de cet arankar. Qu'est-ce qu'il essayait de prouver en se battant , Hirako savait qu'il aurait vraiment du mal pour battre cet adversaires. hirako devait plus se concentrer sur le combat , il regardait son adversaire dans les yeux avec un petit sourire confiant. Elle savait que cet arankar ne pouvait rien contre lui, mais il allait lui montrer sa force, ce petit impertinent ne s'était pas gêné pour l'insulter. il ne pouvait pas supporter cela. Hirako avait les bras croisé, attendant un geste de l'arankar. Mais il n'avait pas l'intention de bouger apparemment, néanmoins, elle allait le laisser attaquer le premier, histoire de s'amuser plus longtemps. En y repensant, cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas montré son masque à quelqu'un. C'était peut-être l'occasion rêver. il allait tout d'abord voir ce que cet arankar valait, s'il était aussi bon qu'il le prétendait.

"Je te laisse attaquer le premier, arankar... N'est-ce pas aimable de ma part, hum ?"
Dit-il avec un sourire

il sentait qu'il allait beaucoup s'amuser dans ce combat. Hirako se décida enfin à sortir peu etre son zanpakuto il l'enleva de son fourreau, mais pour une fois, garda son fourreau dans sa main. C'était rare, habituellement il le jetait à plusieurs mètres de lui. Mais peut-être que cette fois ce fourreau allait lui servir. il ne se mit pas en position de combat tout de suite, non ce n'était pas comme si il allait lui foncer dessus et l'attaquer. il attendait de voir qu'elle étaient ses intentions avant de faire quoique soit. Hirako se craqua le cou, histoire de se détendre, en attendant que ce jeune homme fasse un geste. Il faut dire qu'il était assez long à la détente, avait-il peur ? Non, il ne les avait pas provoqué pour avoir peur au final. Sinon, cet arankar était vraiment suicidaire. Quel était son véritable but ? Démasquer l'existence des Vizards ? Hirako n'arrivait pas à comprendre ce qui poussait ce jeune homme.
La tension commençait à monter tout doucement entre les deux adversaires, ce jeune homme avait de la chance, Hirako était d'assez bonne humeur. il attendait maintenant que son adversaire mette un terme à cette attente insoutenable pour Hirako


"En faite quel est ton nom"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimmjow Jaguarjack
Sexta Espada
Sexta Espada
avatar

Masculin
Nombre de messages : 160
Age : 33
Localisation : Pourquoi, tu m'cherches?
Date d'inscription : 14/04/2008

Niveau du personnage
Niveau:
16/20  (16/20)
Expérience:
29/480  (29/480)

MessageSujet: Re: Le Sexta en balade....[Terminé]   Mer 30 Avr - 2:38

Spoiler:
 

Ainsi donc quelqu'un finit par se présenter devant le Sexta. Il s'agissait d'un jeune homme blond, plutôt chétif, avec une coupe au bol, et des dents peu communes. Il portait des habits civils ainsi qu'un Zanpakutoh. Il ne pouvait s'agir alors d'un Shinigami puisque ceux-ci ont toujours leur uniforme pour combattre. Pourtant le port de l'épée posait problème. Il devait bien s'agir d'un shinigami alors, mais surement un éxilé de la Soul Society. Grimmjow observa longuement son adversaire. Le reiatsu de ce type était bizarre et le Roi n'arrivait pas à le définir. Pendant son analyse, Grimmjow se sentit comme épié. Jetant un coup d'oeil à droite et à gauche, il put remarquer au loin la présence d'un individu. Et pas n'importe lequel puisqu'il s'agissait ni plus ni moins du numéro 4 de l'Espada, Ulquiorra Schiffer. Que venait-il donc faire ici ? Était-il venu chercher le Sexta sur demande d'Aizen. Ulquiorra était bien ici pour une raison, il ne venait jamais par hasard. Il était en haut d'un immeuble situé approximativement à une centaine de mettre de là. Ulquiorra regardait la scène les bras croisés, puis jetant un dernier regard à son congénère, il disparut à l'aide d'un Sonido. Grimmjow n'avait pas compris l'intervention du Quatro et cela l'agaçait beaucoup. C'était comme être espionné mais sans savoir ce que l'on a fait. Pendant ce temps, l'interlocuteur de Grimmjow ne semblait n'avoir rien remarqué de la présence d'Ulquiorra, et proposa au Roi Solitaire de lancer la première offensive. Il laissa échapper un rictus de son visage tellement la confiance s'imprégnait dans ses mots. Pour qui se prenait-il celui-là franchement. Cette nonchalance avait le don d'énerver Grimmjow très vite. Pour inciter le Sexta à combattre, le blondinet sortit son Zanpakutoh de son fourreau et garda les deux parties dans chacune de ses deux mains. Pour continuer sa nonchalance, le mec à la coupe au bol, se craqua le coup et se détendit les muscles. Se croyait-il à un entraînement ou quoi ? Tous ses gestes montraient que oui. Alors que Grimmjow commençait à ne plus supporter la vue de son adversaire, le dit-opposant souhaitait connaître le nom du Sexta. Balayant les mèches de cheveux qui gênaient sa vue, le Roi répondit alors :

Tsss..., tu n'as pas besoin de connaître mon nom....

Le blondinet eu l'air étonné de la réponse donné par Grimmjow, sans doute s'attendait-il à une autre réponse de sa part. A cet instant, les Fraccions de l'Espada firent leur apparition. Ils s'étaient placés devant lui, comme des soldats devant leur général. L'un d'eux s'adressa à Grimmjow :


Nous devons rentrer sur le champ, nous avons des informations à vous transmettre !

Pourquoi ne pas les dire ici ? Bah de toute façon, Grimmjow était désabusé de sa visite sur la Terre. Il ouvrit un portail Garganta et pénétra dedans avec ses comparses. Il n'avait même pas chercher à comprendre le comment du pourquoi. Cette réaction était peu commune provenant de l'Espada N°6, il espérait que les informations collectés par ses hommes valaient bien le coup. Le portail se referma, laissant le blondinet sur place, sans même y prêter un dernier regard...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Sexta en balade....[Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Sexta en balade....[Terminé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Bouille, balade interrompue à cause de la chaleur
» Offre terminée.
» Champignolles, ma balade préférée.
» une balade dans les monts d'Ambazac
» Balade à Menton le 12/09/2010.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le monde des Humains :: Karakura :: Alentours de Karakura-
Sauter vers: